J'aime pas / AV043

by LES PLAYBOYS

/
1.
00:32
2.
3.
03:10
4.
00:31

about

Le rock underground français est souvent une saveur très étrangère sur son territoire. L’indé n’est guère repérable sur les étals commerciaux. Pourtant…
Depuis 1979, huit lustres ont défilé. Les Playboys ayant l’élégance de la discrétion, certains pourraient croire qu’ils sont alanguis sur les chaises bleues de la Promenade des Anglais, tels des ectoplasmes d’un autre temps affairés à disserter avec dérision de l’aliénation de la société du buzz et accessoirement de la jeunesse éternelle de leurs revendications (la fameuse retraite à 30 ans…). Supposition inutile. N’étant pas équipés pour la nostalgie, Les Playboys ne se sont toujours pas engouffrés dans les impasses des contemplations passéistes, ni dans le moins-disant musical (d’ailleurs trois d’entre eux officient dans d’autres groupes). Les Playboys alimentent inlassablement et humblement la flamboyance de leur continuité (40 ans…quel groupe français peut prétendre à une telle longévité ?). Sans opportunisme.
En cette année anniversaire singulière, ils délivrent un 6ème EP venant grossir leur estimable discographie (déjà 5 45T, 8 albums dont une anthologie et 9 participations à des compilations). Quatre nouvelles compositions (deux de Frank Durban et deux de Michel Nègre) construites et répétées soigneusement chaque mercredi soir. Quatre morceaux enregistrés et solidement tressés (mix et mastering) par l’ingénieux Jim Diamond. Le vocabulaire, l’esthétisme, les structures, les accords et les harmonies sont maîtrisés, selon les us et coutumes des 5 niçois. Les jeux des grattes éclatantes sont parfaits. Les rythmes sont enlevés. Le son est naturel, authentique. Les Playboys font toujours du Playboys et ils l’assument ! Ils demeurent fidèles à eux-mêmes. Ils ne peuvent pas s’en empêcher, c’est ainsi qu’ils sont faits. Sans artifice. Dans la légèreté, la sincérité et une indéfectible amitié.
Loin des courants marchands « mainstream », ce nouvel EP de garage-beat très entraînant, réjouira le fan, l’amateur de dancing-meeting mods, le garageux, le mocker joyeux, le puriste de beat authentique. Mais aussi celui qui vient juste de découvrir Les Playboys (il y en a…) ou celui qui les repérera dans son futur revival. Le garage-beat peaufiné à l’ancienne a encore de l’avenir devant lui. Et on lui dit oui !

credits

released April 10, 2019

LES PLAYBOYS :

François Albertini : chant
Frank Durban : basse, chœurs
Marc Galliani : guitare, chœurs
Gilles Guizol : batterie
Michel Nègre : guitare, chœurs

Enregistrement : Coxinhell Studio (France).
Mixage & mastering : Jim Diamond
Gravure : François Terrazzoni – Studio Parélies
Photos & Artwork : Emmanuelle Nègre

© Ave The Sound ! 2019

Disponible en 45T (8 €) + frais de port / Édition limitée 500 exemplaires.
Available in 7" (8€) + shipping cost / Limited edition 500 ex. Contact: records@avethesound.com

license

all rights reserved

tags

about

Ave The Sound ! France

Formed in 2008-2009, in a sudden fit of generosity, Ave The Sound (non profit-making organization / Collective of musicians, labels, artists, DJs, etc.) draws its influences from the 60's and the friendship. Bands and friends are members : Les Beberts, Les Playboys, The Cryptones, Stereoscope Jerk Explosion, Cosmic Groove, The Rebels of Tijuana, Doc Vinegar, Le Pop Club, etc. ... more

contact / help

Contact Ave The Sound !

Shipping and returns

Ave The Sound ! recommends:

If you like J'aime pas / AV043, you may also like: